Page des Ventes

LA CHUTE de Albert CAMUS
Du 18 janvier 2013 au 20 janvier 2013

« 2013 : centenaire de Albert CAMUS »

LA CHUTE de Albert CAMUS par Alain DAUMER

Un voyage au centre du moi, une plongée étouffante dans l’égoïsme, une lucidité féroce, un surplace tragique et infernal !
PHILAGORA

Ce « dialogue à une voix » implicite, parsemé de formules percutantes et d’anecdotes piquantes, est la dernière oeuvre de fiction achevée par Albert CAMUS.
Un an après il recevra le Prix Nobel de Littérature pour l’ensemble de son oeuvre « qui met en lumière les problèmes se posant à la conscience des hommes »

Á PROPOS DU COMEDIEN :

Toutes mes félicitations pour votre « Jean-Baptiste Clamence » : Albert CAMUS aurait été content.
Åke ERLANDSSON Directeur – Bibliothèque Nobel de STOCKHOLM

Alain DAUMER rend à merveille les ambiguïtés d’un des personnages les plus fascinants de CAMUS : présence aimantée d’un corps, d’une voix qui font exister le « juge-pénitent ».
L’efficacité théâtrale de cette Chute est incontestable !
Agnès SPIQUEL Présidente – Société des Etudes Camusiennes

Une « Chute » incroyablement réussie, mêlant justesse et sincérité !
Bernard LHERMET Le Midi Libre NIMES

Jeu sobre et halluciné à la fois, diction parfaite, exigence sur l’inutilité des fioritures, force d’expression ; un travail sans les scories racoleuses que l’on voit maintenant trop souvent !
Il n’est pas interdit de penser et de hisser sa distraction vers le haut : en voilà une parfaite occasion !
François JOBERT LAVALLEY Semaine des Spectacles NICE

Après avoir relu le texte de CAMUS j’ai mesuré votre performance et vos choix judicieux. Il s’agit là d’une vraie « Chute » remise à sa place par vos soins.
Jean-Louis SERRANO Ecrivain (éditions Denoël) « Les chiens des collines »

Un exceptionnel numéro d’acteur ! On se demande qui, du « juge-pénitent » ou de l’acteur, se régale le plus de cette provocation sur le fil du rasoir. Une fois entré dans la pièce elle ne vous quitte plus.
Violetta ASSIER Dauphiné Libéré FESTIVAL AVIGNON 2010

Alain Daumer, unique comédien sur scène, est un véritable magicien de l’adaptation littéraire. Les mots y prennent tout leur relief sans jamais édulcorer le sens de l’oeuvre de Camus. Une prestation sensible, sobre en fait … « Juste » pour paraphraser l’auteur.
Fabienne GOVAERTS Théâtre Littéraire – BRUXELLES

C’était remarquable ! La performance d’Alain Daumer, avec sa voix rauque et ses allures de dandy, est époustouflante. Ce juge pénitent aurait sans doute fait le bonheur de Camus tant l’acteur fait passer d’idées dans son jeu toujours parfaitement juste. « le blog de Heide »

FESTIVALS AVIGNON 2010 & 2012

Laisser un commentaire

Météo

  • Dimanche 17 octobre 2021, Bonne Fête Baudouin
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:51
Coucher du soleil à
18:41

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer