Page des Ventes

Tourisme & Découverte Saint-Dalmas-le-Selvage

Mairie Saint-Dalmas-le-Selvage

  • Verification code

Informations Saint-Dalmas-le-Selvage

Florent Villard

Saint-Dalmas-le-Selvage, se trouve sur la route de la Bonette connue pour être le passage de col le plus haut d'Europe. Sur son territoire se trouve également Bousièyas, le hameau le plus haut des Alpes-Maritimes, avec ses 1900 mètres d'altitude. Une situation qui lui confère des allures de village de bout du monde !

Un village typiquement alpin qui abrite des maisons aux toits recouverts de bardeaux de mélèzes et des ruelles aux pavés inégaux. Cette destination séduira les amoureux de la nature : les deux tiers du territoire de Saint-Dalmas-le-Selvage s'étendent sur le Parc National du Mercantour. De magnifiques paysages préservés et les sommets enneigés abritant marmottes et chamois s'offrent aux visiteurs.





Histoire


MOSSOT

Saint-Dalmas-le-Selvage tire son nom du latin « sylva », qui signifie « forêt », et rappelle ainsi les nombreux mélèzes qui s'élèvent autour du village.

Après le passage des Ligures et des Romains, le village s'est développé autour du prieuré de l'abbaye bénédictine de Saint-Dalmas de Pedona.

Saint-Dalmas-le-Selvage va être rattaché à Saint-Etienne-de-Tinée de 1308 à 1383.

Situé sur la route qui mène vers la Vallée de l'Ubaye (Barcelonnette), Saint-Dalmas-le-Selvage reste une étape stratégique, et va ainsi subir de nombreux conflits et occupations, jusqu'en 1700, lorsqu'il est érigé en Comté au profit d'Erige Emeric.

C'est en 1860 qu'a eu lieu le rattachement du Comté de Nice et de Savoie à la France, voté à l'unanimité par les 213 inscrits sur la commune de Saint-Dalmas le Selvage.

Aujourd'hui, tourisme et randonnées ont pris la place de l'agriculture et de l'élevage alpins. Le village s'est uni aux stations d'Auron et Isola 2000 pour former Les Stations du Mercantour.



A voir / A faire :


MOSSOT

Saint-Dalmas-le-Selvage possède un extraordinaire patrimoine religieux : une église du XIIème siècle à la façade peinte ornée d'un clocher lombard. Elle possède à l'intérieur, deux triptyques signés par des primitifs niçois.

La Chapelle Sainte-Marguerite du XIXème siècle (monument classé), recèle des fresques attribuées à G. Baleison, une crucifixion datée de 1662, ainsi qu'une statue en bois sculpté polychrome.

L'hiver, Saint-Dalmas-le-Selvage se consacre au ski de randonnée, au ski de fond, aux raquettes et à l'escalade des cascades de glaces.

Mais aussi, les magnifiques cadrans solaires, le Camp des Fourches (ancien camp militaire à 2300 mètres d'altitude), randonnées pédestres avec le passage du GR5, pêche à la truite le long de la Tinée, cyclisme sur le Col de la Bonette...



Météo

  • Samedi 22 septembre 2018, Bonne Fête Matthieu
Aujourd'hui
Lever du Soleil
06:20
Coucher du soleil à
18:27

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Derniers commentaires

Votre avis

Des remarques, des informations à nous indiquer sur cet page ? Contactez-nous !

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer