Page des Ventes

Medina Merika
Le 26 février 2016

Ali, jeune réalisateur, fou de cinéma américain, vit au coeur d’une médina. Le vent de modernisme qu’il tente d’insuffler à ses créations n’est pas du goût de tous. Il est retrouvé mort au fond d’un puits. Sur fond de printemps arabe à la dérive, Medina Merika évoque le rapport ambivalent que l’Orient entretient avec l’Occident ; un mélange de fascination et de détestation. L’Amérique depuis la médina, c’est la liberté mais aussi les travers et la décadence. Pour illustrer ce paradoxe bouillonnant : l’écriture d’Abdelwaheb Sefsaf, inspirée de l’oeuvre d’Orhan Pamuk Mon nom est rouge. Un texte empreint d’humour qui rencontre la musique, mélange de trad oriental sur fond de loops électro, et la vidéo ce support si essentiel aux révolutions arabes. Une tragi-comédie donc, made in Nomade !

Théâtre musical ; Humour ; Théâtre/Humour

DATES
Le 26 février 2016 à 20 h 30

Laisser un commentaire

Météo

  • Mercredi 11 décembre 2019, Bonne Fête Daniel & Danielle
Aujourd'hui
Lever du Soleil
08:57
Coucher du soleil à
17:49

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer