Page des Ventes

Le Tout Nous – LES CLOWNESQUES
Le 28 mars 2008

« Je suis un clown public, moi ! Je ne suis pas un clown privé ! Je ne fais pas les anniversaires, je ne fais pas les animations, je ne fais pas les animaux en maquillage, je ne m’appelle pas Ronald, je n’ai pas la tête à Bozo, je ne vends pas des hamburgers ! CAPITALISTES ! Je suis un clown public, moi ! Le service public ! Les intérêts publics ! Le trésor public ! Public mon trésor ! Mon public adoré ! Mon public chéri ! Mon chéri ! Mon amour ! Mon canard ! Mon canard laqué ! »

« Le Tout Nous » est l’aboutissement spectaculaire d’une aventure commencée avec le projet exploratoire « La Fabrique de Liens ».

Pour préparer ce solo en piste, Proserpine a fait son tour du « monde » à elle, son voyage initiatique en territoires humains.
Au cours des différentes Fabriques, elle en a croisé du monde, des tas de gens. Chacun lui a raconté la vie à sa façon, ses bonnes humeurs, ses angoisses, ses soucis de représentation de soi, sa perception des autres,…
Proserpine, clown public au féminin, égocentrique mais amoureuse de l’homme en général, nous restitue ce tour d’humanité en reprenant à son compte une partie des expériences dont on lui a fait part.

« Je suis un clown public, moi ! Je ne suis pas un clown privé ! Je ne fais pas les anniversaires, je ne fais pas les animations, je ne fais pas les animaux en maquillage, je ne m’appelle pas Ronald, je n’ai pas la tête à Bozo, je ne vends pas des hamburgers ! CAPITALISTES ! Je suis un clown public, moi ! Le service public ! Les intérêts publics ! Le trésor public ! Public mon trésor ! Mon public adoré ! Mon public chéri ! Mon chéri ! Mon amour ! Mon canard ! Mon canard laqué ! »

« Le Tout Nous » est l’aboutissement spectaculaire d’une aventure commencée avec le projet exploratoire « La Fabrique de Liens ».

Pour préparer ce solo en piste, Proserpine a fait son tour du « monde » à elle, son voyage initiatique en territoires humains.
Au cours des différentes Fabriques, elle en a croisé du monde, des tas de gens. Chacun lui a raconté la vie à sa façon, ses bonnes humeurs, ses angoisses, ses soucis de représentation de soi, sa perception des autres,…
Proserpine, clown public au féminin, égocentrique mais amoureuse de l’homme en général, nous restitue ce tour d’humanité en reprenant à son compte une partie des expériences dont on lui a fait part.

Laisser un commentaire

Météo

  • Dimanche 17 octobre 2021, Bonne Fête Baudouin
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:51
Coucher du soleil à
18:41

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer