Page des Ventes

Cabasse

Cabasse

Marc DUPUYCette semaine, nous vous emmenons aux portes de la Provence Verte, aux confins de la verdoyante vallée de l’Issole, dans le petit village de Cabasse. Ce village attachant, aux places ombragées ornées de fontaines, et au riche patrimoine, a toujours occupé une place privilégiée dans le Var.

Un peu d’histoire

Les origines de Cabasse remontent jusqu’à la Préhistoire. Sa plaine fertile, des hauteurs qui cachaient l’endroit des éventuels dangers extérieurs, et un micro-climat ni trop froid ni trop chaud, ont favorisé l’enracinement des populations successives. Les hommes du néolithique, puis les Romains, les Sarrasins et la civilisation médiévale, se sont installés dans la verdoyante vallée de l’Issole. Les différentes populations ont à ce titre légué quelques souvenirs de leur passage, comme en témoignent les nombreux mégalithes découverts dans les environs.

Nicolas GomezLe Cabasse gallo-romain était l’Antique cité appelée Matavo, alors traversée par la voie Aurélienne reliant l’Italie à l’Espagne. Au moyen âge, la cité devint le Castrum de Cabassa. Le Castrum était une dépendance du comté de Fréjus, dont il demeure quelques vestiges : portes fortifiées, passage voûté…

C’est à la fin du 19ème siècle, grâce à ses mines de bauxite, que Cabasse connut la prospérité. A cette époque, le centre du Var fournit l’essentiel de la production française en bauxite, et demeure pendant un demi-siècle le plus important gisement de bauxite du monde. Le village connaît sa période de gloire de 1946 à 1973. Mais face à la concurrence et l’importation de bauxite étrangère l’exploitation s’essouffle : les mines ferment peu à peu dans les années 80 et l’activité prend définitivement fin en 1989.

A découvrir au fil de la balade

bibi

L’église Saint Pons mérite vraiment une visite prolongée. Placée sous le patronage de Saint Pons, elle a été édifiée au XVI° siècle. Elle est ornée d’un joli clocher surmonté d’un campanile en fer forgé. Le portail est de style gothique provençal. Le tympan bien plus récent est orné d’un bas-relief. Elle renferme des retables en or, une reconstitution de la grotte de Lourdes avec la Vierge et Bernadette…

Le musée Cochimo retrace l’histoire des mines de bauxite de la fin du XIX° siècle

http://www.merveilles-du-var.netLe Dolmen du Pont Neuf
Particulièrement bien conservé, ce dolmen est situé près de la chapelle Notre-Dame du Glaive, sur la falaise dominant le village. Les fouilles pratiquées ont révélé la présence de 80 corps et une trentaine de kilo d’os calcinés. La dalle de couverture du dolmen quant à elle pèse plus de cinq tonnes.

Mais aussi… Pour les amateurs de pêche, le lac de Carcès, un lac poissonneux, et pour les randonneurs et passionnés de VTT, des kilomètres de pistes et de chemins communaux.

Accès
On y accède facilement depuis Brignoles : en sortant de la ville par la N7, on prend ensuite la D79 qui passe sous l’autoroute et rejoint le village. Depuis le Luc, il suffit d’emprunter la D33.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo

  • Mercredi 14 novembre 2018, Bonne Fête Sidoine
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:27
Coucher du soleil à
17:03

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer