Page des Ventes

Danse au Musée national Marc Chagall

Pas croisés duo entre le danseur Gaëtan Morlotti, et le sculpteur Dominique Angel

« Pas croisés au musée » propose une nouvelle performance dansée au Musée Chagall : un duo, entre le danseur Gaëtan Morlotti, soliste aux Ballets de Monte-Carlo et le sculpteur, Dominique Angel, connu pour ses fameuses Pièces supplémentaires . Ensemble, ils réaliseront une oeuvre en mouvement, où chacun pourra subtilement jouer avec les limites de son art : Au danseur de s’emparer du poids de la matière minérale pour poursuivre l’élan créateur du sculpteur, à ce dernier de composer avec la présence d’un personnage étrange qui s’approprie naturellement ses gestes. Avec douceur, humour parfois, les univers des deux artistes se croiseront dans l’espace privilégié de l’Auditorium du musée.

Gaëtan Morlotti commence ses études de danse à l’âge de 13 ans à Ajaccio et intègre, en 1982, le Conservatoire National Supérieur de Paris, puis est engagé en 1986, aux Ballets de Monte-Carlo où il restera jusqu’en 1988, date à laquelle il rejoint la compagnie de Jean-Christophe Maillot à Tours. Il est depuis 1993, soliste aux Ballets de Monte-Carlo et s’est particulièrement illustré dans les créations du directeur-chorégraphe, Jean-Christophe Maillot. Il également interprété les rôles majeurs du répertoire des Ballets Russes et du répertoire contemporain.

Dominique Angel est artiste plasticien, né à Briançon. L’aspect protéiforme de son travail l’a conduit à développer différentes formes de récits dans les domaines des arts plastiques et de la littérature. Ses travaux sont régulièrement exposés en galeries, centres d’art contemporains et musées en France comme à l’étranger. Ses expositions et performances sont le plus souvent accompagnées d’une publication, fiction, essai ou catalogue : Le grand dérangement (D’une Certaine Manière, 2008), Scènes de la vie ordinaire, (éd. Beaux Arts de Rouen, 2008), Je ne vous oublierai jamais (éd. Beaux arts de Marseille, 2001), La beauté moderne (éd. vidéochroniques / Musée d’art contemporain de Nice, 1994). Chez Actes Sud, il est l’auteur de Petites farces de la vie quotidienne (1998). Dominique Angel vit et travaille à Marseille et a enseigné à la Villa Arson à Nice.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo

  • Mardi 20 novembre 2018, Bonne Fête Edmond
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:35
Coucher du soleil à
16:57

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer