Page des Ventes

Rallye Monte Carlo – Côte d’Azur

Rallye Monte Carlo – Côte d’Azur

Créé au début du XXème siècle, le Rallye Monte-Carlo est une des épreuves mythiques (et la plus ancienne!) du championnat du monde des rallyes de la spécialité (WRC). Intégré à l’Intercontinental Rally Challenge, il a fêté son centenaire en 2011. Riche de son histoire centenaire, le Rallye Monte-Carlo a connu des débuts difficiles marqués par des vicissitudes organisationnelles.

Histoire du lancement du Rallye Monte-Carlo

ACML’idée du Rallye Monte-Carlo germe dans l’optique de concurrencer le Carnaval de Nice. En effet, Nice attire à cette époque de plus en plus de personnes aisées pendant la saison hivernale, et la situation touristique hivernale monégasque devient quelque peu chaotique. Afin d’attirer de nouveau une clientèle aisée possédant d’élégantes automobiles, Monaco lance la première édition de son rallye en janvier 1911. La date de janvier marque les esprits mais ce choix révèle un climat azuréen propice et dévoile une cadre enchanteur. Le concept du Rallye était alors de partir avec un véhicule de tourisme de la ville où il s’engageait et effectuer le parcours reliant cette ville au Rocher, en suivant un itinéraire précis, en respectant certaines contraintes. À cette époque, prendre la route à travers l’Europe en plein hiver relevait de l’exploit. Chaque concurrent devait poser une plaque portant lisiblement la notion « Rallye automobile Monaco ». L’épreuve ne connaîtra que deux éditions avant la Première Guerre Mondiale.

ThesupermatLors des premières éditions, le Rallye était principalement un parcours de concentration avec une vitesse horaire moyenne limitée sur l’ensemble du parcours à 25 km/h. Le jury établissait alors un classement mais sur des règles assez complexes. Etait déclaré vainqueur celui qui avait le plus de points. Il y eut également un classement pour la vitesse, la distance parcourue, l’état de la voiture, le confort…
Le règlement du Rallye évolue en 1924 avec Anthony Noghès qui souhaite donner un visage plus sportif à cette épreuve. Des épreuves complémentaires sont ajoutées aux parcours de concentration, qui, au fil des ans, devinrent la partie la plus importante de la compétition. Une épreuve de vitesse et de maniabilité est alors organisée sur le parcours du Grand Prix de Monaco. La course de vitesse prend alors son essor après la Seconde Guerre Mondiale.

Évolution du règlement du Rallye

Jusqu’au début des années 60, plusieurs paramètres permettent d’établir le classement : vitesse moyenne, distance parcourue, confort et état de la voiture. Mais en 1964, la règle change : c’est l’accumulation des temps réalisés en épreuves spéciales qui entre en jeu pour désigner le vainqueur.

Au début des années 70, le Rallye Monte-Carlo se déroule sur un schéma qui va perdurer près de 25 ans : un parcours de concentration qui draine les concurrents vers la ville de départ ; un parcours de classement ; un parcours commun ; un parcours final autrefois appelé « circuit de montagne » ainsi que des épreuves spéciales qui traversent la Savoie, l’Isère, l’Ardèche, la Drôme, les Hautes-Alpes ainsi qu’une grande partie du haut-pays niçois.

RobindesBAu milieu des années 90, la Fédération internationale de l’automobile (FIA) repense entièrement les règles du rallye automobile. Sport automobile populaire par excellence, le Rallye Monte-Carlo draine de nombreux spectateurs sur les bords des routes. Des questions de sécurité se posent alors pour les équipages et pour les spectateurs. Ainsi, le déroulement du Rallye Monte-Carlo se voit profondément modifié avec la disparition du parcours de concentration.

Le rallye perd alors beaucoup de son charme ainsi que de son intérêt sportif !

Le Rallye de Monaco à l’ancienne

Depuis 1998, l’ACM (Automobile Club de Monaco) organise le Monte-Carlo Historique, une épreuve, réservée aux véhicules d’époque, qui remet à l’honneur les itinéraires et surtout l’esprit des rallyes des années 1950 – 1970. Ouvert aux modèles construits entre 1955 et 1980, et aux petites cylindrées, les équipages peuvent adopter une vitesse moyenne basse. Les classements par catégories et classes, extraits du classement général, permettent aussi de mettre en valeur des autos aux capacités routières différentes. Cette épreuve permet aux nombreux spectateurs massés le long du parcours de plonger dans l’histoire de cette incontournable épreuve hivernale.

Rallye Monte-Carlo au service de l’environnement

En 2016, l’e-Rallye vient remplacer le Rallye Monte-Carlo des Energies Nouvelles et Rallye Monte-Carlo ZENN (Zero Emission No Noise). En organisant ce rallye l’Automobile Club de Monaco fait office de précurseur et entérine son engagement dans le secteur des énergies nouvelles et du développement durable.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo

  • Mardi 20 novembre 2018, Bonne Fête Edmond
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:35
Coucher du soleil à
16:57

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer