Page des Ventes

Vieille Ville – Grasse

La vieille ville médiévale est en cours de restauration. Ses ruelles tortueuses renferment des trésors architecturaux : cours anciennes, linteaux sculptés, cages d’escaliers décorées, façades ouvragées. Plusieurs alternatives s’offrent à vous pour la découvrir.
– Se rapprocher de l’Office du Tourisme qui organise des visites guidées (différents thèmes, voir ci-dessous) d’une durée de 1h30 environ.
– Vous déplacer individuellement en suivant les plots de laiton portant la lettre « G » scellés dans le sol, à partir de l’Office du Tourisme et qui vous permettent de vous laisser guider ainsi… comme le Petit Poucet ! De plus, un plan est gracieusement offert par l’OT.
– Louer un baladeur CD à l’Office du Tourisme, une manière de découvrir Grasse en paroles et musique (
– Ou tout simplement, se balader et flâner au hasard et selon son humeur !
A partir de la Porte Royale qu’empruntaient les souverains en visite pour pénétrer dans la ville, située en contrebas de l’esplanade Honoré-Cresp qui en marque l’entrée, prendre la rue Ossola, puis la Rue Droite qui lui fait suite et qui, comme son nom l’indique, traversait la ville ancienne de part en part.
La vieille ville médiévale s’est développée à partir d’un point culminant, le Puy, qui correspond aujourd’hui au parvis de la cathédrale et où se situaient les demeures de notables, en particulier l’évêché qui abrite aujourd’hui la mairie. Longtemps serrées à l’intérieur des remparts, les maisons se sont développées en hauteur, ce qui explique la présence de nombreux passages couverts, eux-mêmes construits (ce sont les pontis). Les belles façades Renaissance, toutes les fontaines de la ville (pratiquement chaque rue était dotée d’une ou parfois de plusieurs fontaines) ont fort heureusement été conservées. A visiter particulièrement : la rue Amiral-de-Grasse (belles façades, hôtel particulier de la famille de Fontmichel), la rue de l’Evêché (maison en encorbellement des XVe et XVIe siècles), la rue Tracastel, la rue Rêve-Vieille (qui abritait au Moyen Age les services fiscaux de la ville), la rue Gazan (très bel hôtel particulier du comte Gazan de la Peyrière), la place de la Poissonnerie où se tenait le marché aux Poissons, la place aux Herbes, pour le marché des fruits et légumes, la chapelle Saint-Michel, place du Pontet (ancienne chapelle des Pénitents, XVIIe et XVIIIe siècles), la chapelle de l’Oratoire (édifiée en 1632), la porte Neuve, ancienne porte de la ville, point de départ du chemin de ronde de l’enceinte du XIVe siècle.

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo

  • Mercredi 14 novembre 2018, Bonne Fête Sidoine
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:27
Coucher du soleil à
17:03

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer