Page des Ventes

Concert de Musique Persane au musée Matisse
Le 24 janvier 2013

– 15 h 30 : Conférence : Matisse et Nice
Marie-Thérèse Pulvenis de Seligny, conservateur en chef du musée Matisse de Nice.

– 16 h 30 : Concert : Entre la rose et la tulipe
Musique Persane/ottomane
Interprètes : Arash Mohafez (Santour) et Zia Mirabdolbaghi (Zarb et Daf)
Auditorium niveau -2. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Entre la rose et la tulipe

Musique Persane/ottomane
Transmise dans sa forme la plus pure depuis les maîtres du passé, la musique persane est maintenue vivante grâce aux grands musiciens d’aujourd’hui qui en ont recueilli le précieux héritage et en assurent la continuité et l’évolution. Cette musique savante, aux origines lointaines, s’édifie sur un système modal particulièrement raffiné. L’improvisation tient une place éminente sous diverses formes notamment par le processus de « thèmes et variations », dans le cadre de règles strictes. Selon les maîtres, improviser en sachant respecter l’esprit du mode révèle l’authentique musicien.
Liée à la poésie mystique, la musique persane est à la fois ardente et méditative avec des élans joyeux.

Le programme spécialement conçu pour ce concert à l’occasion du cinquantième anniversaire du Musée Matisse, est inspiré par les répertoires persans/ottomans, fruits d’une culture transfrontalière dont le parcours s’étend entre Ispahan et Istanbul, entre la rose et la tulipe.

Les interprètes
Arash Mohafez : Né à Téhéran, Arash Mohafez a commencé l’apprentissage du Santour (Cithare à cordes frappées) à 11 ans, puis pendant huit ans, il a suivi les masters class de maître Madjid Kiani, une référence incontournable pour le style ancien. Il enseigne le Santour depuis une dizaine d’années et a donné des concerts en Europe et en Asie. Son style, imprégné de classicisme, intègre aussi avec élégance les apports nouveaux qui ont fait évoluer cet instrument.

Zia Mirabdolbaghi : Se distingue des virtuoses de la percussion Zarb (tambour calice) et Daf (tambour lunaire) par sa rigueur dans l’accompagnement, sa fine perception des subtilités des pièces rythmiques et sa vaste culture musicale. Représentant de l’école ancienne, il a accompagné les meilleurs musiciens persans. Parallèlement à ses activités de concertistes, il dirige le département des musiques extra européennes au Conservatoire National de Nice.

Laisser un commentaire

Météo

  • Vendredi 06 décembre 2019, Bonne Fête Nicolas
Aujourd'hui
Lever du Soleil
08:53
Coucher du soleil à
17:50

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer