Page des Ventes

Exposition Lionel MARMION à VALBONNE

Passionné de dessin depuis toujours, Lionel Marmion est attiré très tôt par les oeuvres des artistes de la Renaissance. C’est en toute logique qu’il s’intéresse aux instruments et médiums que l’époque avait à disposition. D’où son utilisation de la sanguine, de la pointe d’argent, de l’encre bistre.
Il va jusqu’à fabriquer cette dernière à partir de suie, suivant une recette du Moyen-Age.
Un homme réservé, discret, qui observe, Lionel Marmion comme sur la point des pieds, est là, toujours près de ceux qu’il soutient, sans jamais laissé transparaître son indéniable talent.

Il marche longuement sur ce chemin d’art, avec ses propres armes, ses techniques personnelles, sans aucune ambigüité sur les lendemains : il aime partager mais n’aime pas imposer. Pas de nombrilisme chez cet homme pas d’éclat pas d’outrage… L’homme paisible, respire le pacifisme, l’équilibre, la sincérité

c’est à travers les études et les livres qu’il découvre l’histoire de l’art, son talent inné fait le reste. Il travaillant sans relâche ses dessins et ses matières. Il parfait sa culture avec la littérature et son talent au travers de l’histoire des grands artistes.

C’est ainsi que l’artiste prend goût à la sanguine, à la pointe d’argent et à l’encre bistre qui était traditionnellement utilisée par les artistes, du moyen-âge à l’époque baroque ; Poussin , Le Lorrain et Rembrandt , pour ne citer qu’eux , l’ont régulièrement employé pour des croquis, sur le site, ou des travaux préparatoires. C’est une encre qui se décline du jaune au brun presque noir.

La sanguine lui permet des dessins classiques mais toujours d’une grande perfection, la pointe d’argent ne lui laisse pas le droit à l’erreur : il faut maîtriser le trait car aucune modification ni correction n’est possible. Il aime aussi travailler l’encre et les pigments liés au médium vinylique qui lui permettent des résultats à la facture plus actuelle.

Lionel Marmion met en scène des personnages imaginaires, à l’encre ou à l’acrylique, puis il les maltraite en les déchirant , en les collant et en y intégrant différentes matières.

Les matières il sait s’en servir, de l’aquarelle à l’huile, de l’encre à la sanguine, de l’acrylique à la pointe d’argent, tout semble prendre vie sous la main de Lionel avec une précision, qui frôle la perfection.

Dans les paysages, il met en scène des reflets, des lumières qui semblent venir de l’extérieur, ses arbres et ses forêts semblent nous happer dans une autre dimension.

Quelles sont les intentions de ce créateur ? Elles sont modestes par la vertu mais brillantes par le talent. D’un sujet à l’autre, d’une série à une autre, la signature n’a point d’autre prétention que d’offrir, avec cette aisance du regard qui sait reporter la perception pour la transposer et la transcender.

Laisser un commentaire

Météo

  • Jeudi 13 décembre 2018, Bonne Fête Lucie
Aujourd'hui
Lever du Soleil
07:59
Coucher du soleil à
16:50

Météo des neiges

Meteo neige coteHauteurs de neige, températures, pistes ouvertures des stations des Alpes du Sud : Auron, Isola, Valberg, Val D'Allos ...

Photo de la semaine

Escapades

Newsletter

Pin It on Pinterest

Share This

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Plus d’informations

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

Fermer